Marie Kondo et moi et moi et moi …

Publié par Nadia le

Je vivais comme une desperate housewife : boulot, bébé, corvées. Je vais vous expliquer comment je suis passée d’une vie de mère de famille débordée à une vie remplie de joie. Grâce au rangement et au désencombrement de ma maison par la méthode de Marie Kondo.

1/ Déroute d’une mère de famille ordinaire

Femme au bord de la crise de nerfs !

En aout 2016, je suis devenue maman d’une petite poupée. Le rêve de ma vie se réalisait enfin, quel grand bonheur ! Et quel chamboulement !

Entre les tétées, les lessives, la nouvelle organisation de vie, la fatigue puis la reprise du boulot, je me suis vite sentie submergée par les responsabilités. Le moral dans les chaussettes, je voyais mon avenir dans les corbeilles de linge et les poubelles de couches. Plus le temps de sortir, ni de voir mes copines, ni de faire du sport. Heureusement pour moi j’avais déjà embrassé la philosophie minimaliste. ‘Faire du shopping’ ne faisait déjà plus partie de mon vocabulaire. Au moins une chose qui ne m’a pas manqué.

Un an plus tard, ma belle-fille de 16 ans est venue vivre chez nous subitement. Pam ! Un nouveau gosse gratos ! Les débuts n’ont pas été de tout repos. Je me sentais dépassée par la situation.

Au boulot, c’était aussi très compliqué. Et ma vie de couple n’était pas de tout repos.

Mon cerveau vivait un trop plein, ça débordait. Au secouuuuuuuuuuurs ! Je veux m’enfuir ! Alors je me suis demandé ce qui pourrait me sauver, me faire accepter les contraintes, et peut-être même les transformer en positif.

2/ Le désencombrement selon Marie Kondo

C’est à ce moment propice qu’est entrée dans ma vie, comme par magie, la petite fée japonaise : Marie Kondo.

La fée du rangement : Marie Kondo !

Elle avait écrit un livre intitulé ‘La magie du rangement’. Je l’ai dévoré, lu, relu, et ça a été une révélation. J’ai BESOIN de désencombrer ma vie (enfin, ma maison …). D’y voir plus clair. De me délester des choses du passé que je traîne depuis trop longtemps (trois déménagements et un divorce). Let’s go pour le marathon du rangement !

Car oui, ça a été un marathon ! Long, fastidieux, douloureux, avec des courbatures, un pas en avant et deux pas en arrière. L’envie de tout abandonner, le besoin de faire des pauses ; pour enfin arriver en bout de course ! J’aurais mis 5 mois pour en venir à bout. En y consacrant tout mon temps libre, le soir en semaine et le week-end.

  • J’ai désencombré
  • J’ai jeté
  • J’ai trié
  • J’ai pleuré
  • J’ai plié
  • J’ai rigolé
  • J’ai cauchemardé
  • J’ai hésité

Mais je n’ai jamais regretté mon choix : me délester de l’inutile. J’ai posé mes valises. Et j’en ai sorti les lests qui m’encombraient.

  • 12 cartons de vêtements et chaussures
  • 5 cartons de linge de maison
  • 14 kg de papiers administratifs
  • 3 cartons de déco
  • 3 cartons de vaisselle
  • 8 cartons de livres
  • 3 cartons de CD et DVD
  • 5 cartons d’affaires de loisirs
  • Et des milliards de sacs poubelle (j’exagère à peine)

Quand je pense que je croyais avoir déjà fait le tri ! Vous avez demandé la minimaliste à deux euros ? Bonne pioche !

Je me suis débarrassé de ma collection de sacs de couchage, sacs à dos, accessoires et chaussures de randonnée. Il faut dire que depuis 8 ans que je ne faisais plus de randonnée ils n’avaient servi … qu’à meubler la cave !

Je me suis débarrassé de plus de 30 tasses à café ‘pour les invités’. (évidemment je n’ai jamais invité 30 personnes en même temps, j’ai à peine la place pour 10 !)

Sans compter les 3 tire-bouchons, les 4 chargeurs de piles, les 8 kg de câbles électriques (ça peut toujours servir 3 prises péritel, si si).

Quant à la collection d’anciens téléphones portables (huit !), c’est rigolo, mais ça ne servait à rien. Allez hop, au recyclage !

Sans compter les habits ‘au cas où’ :

  • Une robe à paillette « au cas où » j’aurais une soirée à Paris sur une péniche (avec 2 gosses bientôt 3, les organisateurs de soirée ont perdu mon numéro de téléphone …)
  • 8 paires de talons aiguilles, « au cas où » je retournerais en boîte un jour. En fait j’ai bien trop mal au dos pour me nicher sur 12 cm, et à 21h30 je suis au lit avec mon pyj.
  • Les habits démodés, ceux que j’ai trop portés, qui sont délavés, qui ne m’appartiennent pas (mais qui donc m’avait prêté cette veste marron déjà ?) « au cas où » ils me plairaient de nouveau un jour (même pas en rêve).

Tout ça : chez Emmaüs et au secours populaire ! Cela apportera bien de la joie à quelqu’un d’autre ! Car là est le secret …

3/ La méthode KonMari™ : vivre entouré de ce qui nous apporte de la joie !

La magie du rangement illustrée : le manga !

Le slogan de Marie Kondo ? Organize the world !

Organiser le monde en une étincelle de joie. Ce n’est pas utopique,

moi j’y crois !

Il suffit de ne garder que les choses qui nous apportent de la joie. Même si c’est moche, vieux, cassé, du moment qu’on l’aime, on le garde ! A une seule condition : en profiter chaque jour et ne plus laisser nos affaires ternir dans une cave humide.

J’ai donc trié chaque objet de ma maison. Chaque habit, chaque trombone, est passé entre mes mains. Ceci afin que j’en évalue le potentiel de joie. Et oui ! J’ai gardé mes trombones orange fluo parce qu’ils me font vibrer ! J’ai gardé les dessins de mes filleuls parce que je les AIME ! Et j’ai gardé 2 poêles à frire parce que … il faut bien que je cuisine !

J’ai mis en valeur mes objets sentimentaux, dans un tiroir de vêtements, dans mon armoire ou au mur. J’ai décidé de manger tous les jours dans mes couverts du dimanche et de porter tous les jours ma belle lingerie. Pourquoi attendre ?

Le corolaire du désencombrement est qu’on a beaucoup moins de choses à utiliser, donc à ranger, donc moins de rangement journalier ! Hallelujah ! Sainte Marie Kondo a sauvé ma vie.

Si vous aussi vous voulez vous y mettre, vous avez deux options !

Option 1 : acheter les livres de Marie Kondo. Faire seule votre désencombrement comme j’ai pu le faire moi-même. C’est possible, ça marche, mais c’est dur.

Option 2 (la meilleure)  :  me contacter et vous offrir mes services ! Le bénéfice ? Un gain de temps et d’énergie, et un soutien non négligeable ! J’accompagne mes client(e)s dans le désencombrement et le rangement de leur maison grâce à la méthode KonMari™ à laquelle j’ai été formée en Avril 2018 à Londres. Ecrivez-moi sur le formulaire contact 🙂



14 commentaires

Lemouzy · 19 juin 2018 à 13 h 11 min

Bravo ma nadia , c est super , tu vas pouvoir venir pour déménager ! Plein de rangements à faire et du vide aussi ….. je te souhaite plein de contacts et de réussite. Grosses bises

    Nadia · 19 juin 2018 à 13 h 14 min

    Merci Thérèse pour ton soutien ! Bonne chance pour le déménagement et je suis à ta disposition si tu veux entamer le désencombrement de ta nouvelle maison ! Pour repartir dans un espace clair plein de bonnes ondes. Gros bisous.

Benjamin · 19 juin 2018 à 13 h 24 min

Formidable exercice, un beau résultat. Félicitations Nadia, ça a dû être difficile ! Personnellement j’aurais du mal à faire ce tri tout seul.
Un grand bravo !

    Nadia · 19 juin 2018 à 20 h 42 min

    Merci Benjamin, c’est vrai que c’est long et fastidieux, mais j’avais la motivation ! Et quand on voit le résultat, ça valait vraiment la peine ! Je publierai des photos dans un prochain article pour illustrer mon propos. A bientôt.

Raybaud · 19 juin 2018 à 14 h 28 min

Super Nadia !! J’adore le concept. On pratique à la maison mais pas assez et surtout on se fait vite encombrer de nouveau. On va avoir grand besoin de tes conseils. Je transfère à mes ami(e)s sans hésiter. Plein de réussite pour toi dans cette belle aventure !!

    Nadia · 19 juin 2018 à 20 h 47 min

    Mille mercis ma chère Mélanie. Moi aussi je croyais savoir ranger avant de découvrir cette méthode. Je me croyais même minimaliste, sans me rendre compte que je vivais entourée de choses qui me polluaient (des cadeaux qui ne m’étaient d’aucune utilité, des factures inutiles, des ustensiles en triple, des centaines de stylos etc.). Une fois que j’ai gardé ce qui m’apportait de la joie, j’ai enfin eu une place pour chaque chose e je profite chaque jour de mes trésors. J’ai gardé précieusement 2 disques 33 tours de Michael Jackson qu’on m’a un jour offerts, ils ornent mon armoire et je les vois tous les jours avec grand bonheur !

MAUGET · 19 juin 2018 à 19 h 56 min

C’est vrai que c’est dur de désencombrer soi même, surtout quand on a un mari qui récupère dans la poubelle les vieux plans de Paris …
Quand on a finit une pièce on doit attaquer la suivante et cela sans relâche …
C’est sympa de se dire qu’une personne peut le faire pour soit 🤗
Je risque de me laisser tenter …

    Nadia · 19 juin 2018 à 20 h 41 min

    Bonjour Karine, merci pour ton commentaire. Sache que le désencombrement est contagieux et incite naturellement les autres membres de la famille à se mettre au travail ou au moins à respecter le travail de l’autre. Bon courage ! Et à ta disposition pour t’aider 🙂

Dauriac · 19 juin 2018 à 20 h 45 min

Bravo Nadia je le trouve très beau et très agréable à lire. Je te souhaite plein de réussite dans ton nouveau projet! Ca me rappelle il y a 9 ans déjà je venais d’aménager dans ma nouvelle maison et déjà tu me disais de me débarrasser de l’inutile et j’ai encore beaucoup de boulot. Gros bisous

    Nadia · 19 juin 2018 à 20 h 48 min

    Merci Mariette pour tes encouragements. Je me sens tellement plus légère et plus forte pour vivre de nouvelles expériences ! C’est tout le bonheur que je te souhaite. Gros bisous.

Fred · 25 juin 2018 à 21 h 07 min

Bravo Nadia pour ce super blog qui donne envie de faire peau neuve (même à un ancêtre comme moi !) Le hic, quand on vit en couple (et surtout en vieux couple), est de faire partager la même vision ‘light’ à son alter ego… Si l’un des deux seulement emprunte ce chemin-là, il fait juste un peu plus de place au ‘bazar ‘de l’autre. Mais je suis sûr que les plus jeunes ont la souplesse d’esprit et l’originalité de s’inventer une autre manière de vivre. ça s’appelle la modernité. Tous mes encouragements et toute mon affection, gros bisous !

    Nadia · 2 juillet 2018 à 13 h 13 min

    Merci Fred pour ce gentil commentaire ! Effectivement, on ne doit trier que ses affaires personnelles et celles des enfants en bas âge, ce qui peut être difficile dans un couple ou dans une famille. Toutefois, cela insuffle souvent l’envie aux autres de s’y mettre ! Dans ma famille, j’ai accompagné ma grande fille qui voulait faire le rangement de la catégorie ‘papiers’ (affaires de classe, documents personnels etc.) et elle a été enchantée par l’expérience. Je garde l’espoir que mon compagnon s’y mette également, je suis sûre que ça viendra un jour, quel que soit l’âge, il faut juste en ressentir le besoin. Gros bisou !

Séverine · 4 juillet 2018 à 11 h 30 min

Le rangement, c’est maintenant grâce à toi Nadia! Super idée, super projet, vivons désencombrés!

    Nadia · 4 juillet 2018 à 20 h 13 min

    Merci beaucoup Séverine pour ton soutien ! En effet, quelle libération de l’esprit que de vivre dans un environnement clair et rangé (presque toujours …). A ton service si tu veux tenter l’expérience pour ton chez toi. Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.