Qui est Nadia ?

À 40 ans, elle vit en région parisienne avec son conjoint et ses deux enfants d’1 an et 3 ans. Pour rajouter un peu de piquant, elle a aussi deux beaux enfants de 19 et 12 ans. Diplômée d’un Master 2 en biologie végétale, elle a travaillé plus de 15 ans comme Cadre Commerciale dans différents secteurs (industrie, grande distribution et bâtiment). C’est bon, on en a fini avec la partie chiante ? Oui, ça y est, et pourtant, je te jure, on a fait court.

Nadia Alami qui sourit, portant un T-shirt rose. Photographe Ingrid Mareski
Son secret de blancheur ? Nadia se frotte les dents matins et soirs avec des poireaux.
Essaye pour voir, tu ne le regretteras pas !

Nadia est passionnée de développement personnel depuis sa jeunesse. Elle est une grande fan des Quatre Accords Toltèques (qu’elle aurait lus 3487 fois, mais n’oublions pas qu’elle a des origines marseillaises) et a suivi plusieurs formations créées ou dispensées par des personnes reconnues dans le domaine, dont :

  • Ecoute Ton Corps™ de Lise Bourbeau
  • Méthode KonMari ™ de Marie Kondo
  • Wake Up ! de Christine Lewicki
  • Le Village des Fabuleuses au Foyer

Ses lectures et enseignements lui ont permis de développer ses talents, d’écouter son cœur et d’oser ! Oser prendre des risques, oser briller, et ne jamais le regretter.

Son rêve ? Que chacun·e puisse organiser sa vie, pour libérer son esprit. Libérer de l’espace, poser ses valises, les plus légères possibles, pour faire de ses rêves une réalité.

They’re gonna tell you your light’s too bright.
Then you just look at them and say : « Well, I’m not dimming my light. I’m just gonna hand you some shades ! »

Ils te diront que ta lumière les éblouit.
Regarde-les bien en face et dis-leur : « Non, je n’atténuerai pas ma lumière; je vais plutôt vous offrir des lunettes de soleil ! »

Lisa NICHOLS, How to let your light shine bright

Nadia est également passionnée d’écriture. Nouvelles, sketches, pièces de théâtre, articles de blog, elle s’est essayée à des exercices variés. Elle a même écrit et joué un One Woman Show à Paris, en Province, en Belgique et au Maroc. Elle a obtenu plusieurs prix lors de festivals d’humour, dont un prix d’Écriture décerné par la SACEM.