Est-ce que je vais devoir changer de vie ? Effectivement, avec ce confinement j’ai le sentiment d’avoir plongé dans une sombre histoire de science-fiction. Comme dans « Ravage » de Barjavel, où seuls les mieux armés s’en sortiront. Oui, il va falloir s’armer ! De patience d’abord. De gel hydro-alcoolique ensuite, car il va falloir recharger les munitions. Hélas, le PQ, les chips et l’alcool ne sont pas éternels.

Une main brandit fièrement un rouleau de papier toilette devant un mur en crépi
Le précieux

Ainsi, nous entrons dans un nouveau quotidien. Notre vie va changer.

 Il va falloir absorber de nouveaux stress inconnus jusqu’alors (tiens, comment on écrit ‘stress’ au pluriel ? Avec 3 s ?).

Et adapter sa vie en conséquence pour en retirer le meilleur.

Pour tout de suite et pour après.

C’est maintenant que commencent les conseils de Tata Nadia.

1/ Ce qu’il ne faut PAS faire

A/ Étrangler son mari

C’est vrai que ça fait déjà quelques années que c’est compliqué mais on avait laissé traîner la situation, faute de temps et d’envie. Le temps, on va en avoir. L’envie, va falloir la trouver. Parce qu’on va être confinés les filles, H24.

Il est vrai que lorsqu’on est habitué à vivre avec un courant d’air et qu’on se le prend d’un coup en pleine gueule, ça peut faire bizarre. Et un peu froid. Alors on souffle, on apprend à découvrir le Cro-Magnon dans le salon et on lui explique l’évolution des espèces. Tiens, ceci est une balayette à chiottes, ça ne marche pas tout seul. Tout seul : c’est moi.

B/ Hurler sur ses enfants

Sinon, le temps va paraître encore plus long. Et il ne faudrait pas les rendre sourds pour la reprise de l’école. Au contraire, il faut qu’ils soient prêts ! O-pé-ra-tion-nels ! Ouste ! Dehors ! Merci Maîtresse je t’aime !

A la rigueur, rien ne nous empêche de porter des boules Quiès s’ils nous agacent avec leurs petites voix aiguës ! Si on n’en a pas, n’importe quoi fera l’affaire du moment que ça rentre dans l’oreille (auto fou rire immédiat en pensant à un tampon hygiénique ou à une cacahuète). Pardon ? Quoi ? Tu as faim ? J’entends rien. Va demander à Cro-Magnon, tu verras, il est gentil, il s’appelle Papa !

Surtout, il faut éviter de leur dire : « Mais tu vas arrêter de crieeeeeeeer bordel de #@#/;? ». Parce que là, tu cries Simone, si si, donc c’est contre-productif ton truc ! (même démonstration avec  « arrête de frapper ton frère » en foutant une claque). Mais si tu vas y arriver, rassure-toi, inspire, expire …

C/ Se taper des apéros 2 fois par jour

Une table basse et tout ce qu'il faut pour prendre l'apéro en famille : biscuits, chips, bâtonnets de légumes.
Apéro confiné, apéro mérité !

Tiens, j’ai passé une bonne journée, on va fêter ça. J’ai eu une journée de merde, je mérite bien un petit remontant. Tiens, il fait soleil/c’est dimanche/ma belle-mère est morte/je suis allée chez le coiffeur, un petit coup dans le cornet, c’est toujours ça de pris.

On est TOUS d’accord, y a toujours une bonne raison de boire un coup !

Alors, on arrête les excuses à la con. Le virus ne transformera pas la France en pochtrons ! On mérite mieux que ça. Déjà qu’on risque de tous finir chômeurs, diminuons les fléaux, par pitié.

Pour ceux qui ne boivent pas d’alcool (comme moi), le conseil vaut aussi pour les chips. Même si les chips c’est pas pareil … on n’a encore jamais vu de réunions de chipsoliques anonymes. En revanche, ça mène aux réunions Weight Watchers. Toute façon, y a plus de réunions, c’est IN-TER-DIT alors on arrête les conneries et on se met aux brocolis.

2/ Ce qu’il FAUT faire

A/ Organiser sa nouvelle vie

Vue d'un bureau avec une tasse à café jaune, un téléphone portable et un agenda moderne.
On sort les agendas, les mecs, y a de l’orga dans l’air !

C’est radical, changer de vie entraîne un changement d’habitudes. Réunion de crise avec Cro-Magnon. Tu gères les gosses le matin pour faire en sorte :

  • qu’ils ne tombent pas
  • qu’ils ne se frappent pas
  • qu’ils ne lèchent pas la poubelle (exemple expérimenté dans mon foyer)

Et puis, si par hasard ils pouvaient faire une activité sympa en dehors de 3h de télé ce serait génial, mais je ne veux pas trop t’en demander … tu commences à peine ta socialisation. Tout doux chéri.

Aussi, chacun doit s’aménager son espace, quand c’est possible, sachant que les toilettes, ça compte. C’est même un espace parfois prisé des mères de famille. Pour ma part, je n’ai pas réussi à y aller seule depuis 3 ans mais j’ai l’espoir qu’un jour mes enfants ne m’y accompagnent plus. J’ai encore plus l’espoir de ne plus entendre ‘Bravo maman tu as fait caca’.

Pour résumer, il faut donc un espace et du temps LIBRE dans cet espace. Les gosses n’y sont pas habitués mais ils vont s’y faire. Pas le choix. Et puis, si on n’en peut plus de les entendre hurler, il nous reste les chips. Non, pas dans les oreilles, dans la bouche !

On peut aussi lire les articles de Bibi sur Mes 5 astuces organisation qui simplifient le quotidien ou encore Mes 5 astuces rangement pour une maison toujours en ordre.

B/ Ne pas se mettre la pression (pas la bière hein … vous suivez ?)

Je parle de la pression morale, sociétale, de la charge mentale qui n’en finit pas de s’abattre sur nous, les femmes. Et le premier bonhomme qui me sert son discours de parité à la maison je lui fais bouffer son slip.

On va être très clairs. C’est entre vous et moi. C’est un secret.

  • Le télé travail, c’est bien.
  • Les enfants, c’est bien.
  • Les bons petits plats, c’est bien.
  • La maison rangée, c’est bien.
  • Le cro-magnon c’est bien.
  • Et cette arnaque organisée, c’est bien aussi non ?

Déjà que d’habitude je suis évincée le dimanche soir, après la gym des gosses du samedi, les courses en courant, le mac do, le manège, les lessives, la popotte, le ménage, je vais dire calmement, clairement, et posément : « CA VA PAS ÊTRE POSSIBLE M. LE PRÉSIDENNNNNT ! WONDER WOMAN NE RÉPOND PLUUUUUS» Non, j’ai pas crié sur Manu. Je me suis exprimée. J’ai le droit ! Je suis en démocratie. Libre ! Enfermée chez moi, mais liiiiiiiiiiiiiibre !

Une femme aux cheveux longs vue de dos saute les bras et les jambes écartés dans un paysage de forêt. La liberté !
Liberté, légereté, pas épilée.

C/ Tout lâcher ! (non, pas tout Simon·e)

Les jambes épilées, les talons râpés, les dessous de bras rasés, C’ÉTAIT DÉJÀ PLUS POSSIBLE depuis bien longtemps, alors on laisse tomber définitivement la pression … on s’en fout de tout ça en fait ! Moi je m’en fous même COM-PLÈ-TE-MENT. Pour ma nouvelle vie de confinée, je suis légère comme une plume et poilue comme un kiwi !

  • Charge mentale ou pas, on va faire ce qu’on peut, c’est bien compris Manu ?
  • Le télé travail de 23h à 3h c’est pas envisageable, c’est bien compris Manu ?
  • Les conférences téléphoniques avec les 2 minus sous le bureau c’est pas possible, c’est bien compris Manu ?
  • Les 5 fruits et légumes par jour, c’est plus possible non plus, c’est bien compris Manu ?
  • Les 15 minutes de télé pour un enfant de 3 ans et 0 minutes pour ceux de 1 an, ça va pas le faire, c’est bien compris Manu ? (La Reine des Neiges ça dure 102 minutes #JoieDansMonCoeur)

Que dire de plus ? JE ME SENS LIBÉRÉE ! (délivréééééééée)

D/ Se fixer de nouvelles priorités

On va ENFIN profiter de nos gosses, même si c’est fatigant.

On va ENFIN profiter de notre cro-magnon, même si c’est l’inconnu.

On va ENFIN profiter de notre maison, même si c’est le bordel.

Changer de vie, pour changer de perspective. On va ENFIN profiter de nous. Nous-mêmes, les femmes, les mères, les grand-mères, qui portons le monde entier sur nos épaules. Parce que c’est fatigant de tout porter, de courir, de subir la pression ou de se la mettre toute seule.

NONNNNN Monsieur le Patron, je ne ferai pas ton tableau Excel, parce que je suis en congés maladie pour garde d’enfants minus, c’est pas possib’ de faire quoi que ce soit de plus. Je suis SA-TU-RÉE. Burn-out des fils qui se touchent. Ça fait trop longtemps qu’ y a plus de jus et que je suis sur groupe électrogène. Aujourd’hui, y a même plus d’essence pour le faire fonctionner. Ou bien si, y en a encore. Mais je ne vais plus faire le plein. C’est pas à cause du confinement. C’est à cause que j’ai pas envie. Na !

On inspire, on expire, on inspire, on expire.

JE SOUFFLE. JE VIS. JE REVIS !

3/ Vers une nouvelle ère

A/ La décroissance

Un escargot sur le bitume
Vas-y Hector, tu peux gagner. Rien ne sert de courir, il faut partir à point !

La planète, les illuminati, Goldorak et Emmanuel Macron nous ont envoyé un signal clair qui nous oblige à ralentir notre rythme effréné. Pour combattre le covid-19, nous devons diminuer nos ‘inter-actions’ ; nos actions. Ralentir. Souffler. Contempler. Éprouver de la gratitude. Quand on a la chance d’aller bien.

Cette catastrophe humanitaire et économique sans précédent, nous allons en vivre d’autres dans les années à venir, nos vies seront changées à tout jamais. Ce seront de nouvelles formes de guerres. Moins violentes que celles du siècle dernier, mais plus sournoises. Des guerres mondiales comme celle que nous vivons en ce moment. (Guerre du canapé pour les civils, guerre de l’hôpital pour les soignants …)

Alors que faire ? Je vote pour la décroissance ! De chez moi hein ! On va quand même pas nous faire déplacer dans des bureaux de votes en cette période, ce serait débile.

Est-ce que ça nous a arraché une jambe de ne plus faire les boutiques depuis 4 jours ? Est-ce que ça a été si difficile de ne pas s’acheter le dernier T-shirt tendance qui aurait nécessité 3 000 L d’eau et 2 tours du monde pour arriver jusqu’à nous ? Non.

Moins c’est mieux 🙂

Pour tout vous dire, je ne me suis pas acheté UN SEUL VÊTEMENT DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE. Si, c’est vrai, venez contempler la déglingo ! Pas une culotte ! Pas un jean’s ! Pas même un sac à main, ni une paire de chaussures ! Rien ! Nada, waaaalouuuuu ! Et je ne suis pas morte !

Une plaque de métal où il est écrit Less is more, ce qui signifie : moins c est mieux
Moins c’est mieux !
(de meilleure qualité et dure plus longtemps)

Je ne vis pas non plus toute nue ! Je gagne un temps fou le matin et j’adore ça. Essaye, tu verras, tu vas survivre ! Tu peux lire mes autres articles pour t’inspirer et te donner des envies de minimalisme ! Vente Privée ne mourra pas à cause de toi ! Amazon, Etam, Camaïeu, Zara et H&M non plus. Ils deviendront juste plus humains. Et nous plus libres, de décider par nos actes de l’avenir de notre planète. Hallelujah ! (ça y est, je me prends pour Dieu, j’ai les fils qui se touchent je vous dis : manque de sommeil et d’activité physique je pense)

Pendant ce léger temps de décroissance, de slow consommation, j’ai donné 3 pots de peinture entamés à mon voisin, reçu des fleurs de ma voisine fleuriste qui a dû fermer boutique, des graines pour une activité jardinage avec les enfants, et donné à des petits voisins des feuilles de dessin et une fiole pour faire des bulles de savon.

J’en ai recueilli 1 000 fois plus de bonheur que si j’avais déposé mes seaux de peinture à la déchetterie et acheté mes graines à Carrefour. On s’est envoyé des SMS de remerciements (on allait pas s’embrasser faut pas déconner, c’est dan-geu-reux les meufs !) et on s’enverra des photos de nos réalisations. C’est pas génial cette nouvelle vie pleine de gentillesse ? (Après Dieu, je me prends pour un Bisounours, c’est fichu)

B/ L’après

Un arc-en-ciel surgit au loin sur une plage en noir et blanc, symbolisant l'espoir
Après la pluie, le beau temps 🙂

Notre planète étouffe, et nous avec. Et si on continuait ce changement de vie après le confinement ? Après le Covid-19 ? Quand tout sera redevenu comme avant. Mais différent.

Dans combien de temps on pourra sortir ? Je ne pense pas avant 45 jours. Je suis prête pour 2 mois, 6 mois s’il le faut. Je boufferai mes radis en jardinière et je continuerai de danser avec mes enfants. Et pourtant, j’ai de gros risques de perdre mon emploi, mon conjoint aussi. Mais on s’en sortira.

Au jour le jour, se réinventer.

Au jour le jour, profiter de l’instant présent.

Au jour le jour, penser aux plus mal lotis. Aux malades, au personnel soignant, aux personnes âgées en maisons de retraites, aux personnes seules, aux parents d’enfants handicapés confinés, aux mal-logés.

Je pense à eux.

J’ai encore foi en l’être humain pour se réinventer. Nous y serons bien obligés. Nous devrons réinventer la vie, et surgira une nouvelle espèce plus forte, moins feignasse et attentiste. Une nouvelle ère nous attend !

Profitons-en, nous sommes vivants 🙂

(et y a encore des chips …)

Une femme assise par terre dans un supermarché, heureuse avec des paquets de chips autour d'elle ! Il en faut peu pour être heureuse et confinée.
Il en faut peu pour être heureuse en confinement.

Abonnez-vous à ma Newsletter si vous voulez être informé(e)s de mes prochains articles ! Gros poutous à tous, portez-vous bien et #RestezÀLaMaison 🙂


10 commentaires

Lemouzy · 21 mars 2020 à 14 h 16 min

Très beau texte ma belle, quelle saloperie ce virus, faites bien attention à vous . Nous allons bien( pour le moment) . Grosses bises

    Nadia · 21 mars 2020 à 15 h 29 min

    Merci Thérèse pour ta lecture. Plein de gros bisous à toi et Daniel, restez bien au chaud et prenez soin de vous. Gros bisous.

Nathalie Varenne-Meyer · 21 mars 2020 à 15 h 50 min

Merci ma Nadia 😘 Un bon moment passé à te lire et t’imaginer avec ta petite famille 😀 Bastien un CroMagnon? 😁😁😁 Bises

Lemouzy · 21 mars 2020 à 17 h 15 min

Bon on va faire un lot de commentaires lemouzy 😂😂😂
100% d’accord sur pas mal de choses dont en priorite:
– penser au plus mal lotis que nous
– profiter de ce temps pour faire son introspection. Quelles sont nos priorités, que devons nous changer et vers quoi aller. Moi perso j’ai toujours pas trouvé le job de mes reves qui me plaira tellement que j’en oublierai que je gagne 4 fois moins 😂😂😂. Mais j’y travaille 😉

Laure · 21 mars 2020 à 20 h 36 min

Superbe article ma Nadia, quelle patate!! Je partage une grande partie de tes réflexion, ce confinement pèse déjà moins à ceux qui approchaient déjà cette philosophie qu’aux ultra consommateurs. Moi perso ça va bien! J’espère juste un jour pouvoir faire un drive mais je crois que je rêve…. j’irai faire mes courses à l’hypermarché avec tout le monde, quand le frigo sera vide et avant de finir par manger les emballages! Bisous bisous

nottebart · 22 mars 2020 à 0 h 58 min

Bravooooo 😘😘😘

Bibi · 23 mars 2020 à 17 h 18 min

J’adore !!!

Coralie · 23 mars 2020 à 18 h 37 min

C’est cette philosophie de vie qui devrait se propager ds les esprits et non ce fichu virus.

Zeldafp · 25 mars 2020 à 10 h 26 min

Génial ! Bravo ! Ça fait plaisir de lire cela, ça redonne de l’Énergie et puis c’est plein d’humour….. Je te reconnais bien là….

Bastien · 15 avril 2020 à 11 h 08 min

Super article!! Très bien écris, drôle et vrai…sauf le passage du balais à chiotte bien entendu 😉 Si je sent concerné? Bah non pourquoi ??!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.