Tu veux apprendre à bien plier les sous-vêtements ? Es-tu prêt·e pour la révolution du slip ? Le chamboulement de la culotte ? Oui ? Alors tu es au bon endroit. Bienvenue chez Tata Nadia, qui va t’expliquer comment plier tes sous-vêtements et te convaincre que moins c’est mieux 🙂

Des culottes de toutes les couleurs étendues sur un fil à linge
Tu préfères laquelle toi ? Moi, la jaune.

Alors, pour commencer je vais te poser une question : combien possèdes-tu de culottes, slips, soutiens-gorge ou autres accessoires de lingerie dans ton armoire ou tes tiroirs ? (sachant que les menottes ça ne compte pas)
Le sais-tu au moins ? Probablement pas. Combien de temps pourrais-tu tenir en portant une culotte ou un slip propre chaque jour sans faire de lessive ? Probablement des semaines, ou des mois pour certain·e·s (et deux fois plus longtemps en les portant recto verso !). Pourtant, tu fais bien des lessives chaque semaine ? Alors pourquoi tu en as autant ? Prends un quart de feuille, tu as 5 minutes pour répondre. C’est bon, tu as fini ? Alors on continue.

Avant d’apprendre à bien plier tes sous-vêtements, c’est important de constater que tu en as probablement un peu trop par rapport à l’utilité que tu en fais. Et si tu en as trop, c’est tout simplement parce que notre société nous a incité·e·s depuis toujours à consommer plus que le nécessaire. A se faire « plaisir » en achetant de la lingerie, parce qu’elle est « trop belle » ou « en solde ». Mon opinion, et tu as le droit de ne pas la partager, c’est que cette habitude a mené à la surconsommation et à la détérioration de la planète.
Donc si tu es ok, je vais t’expliquer comment on fait pour s’alléger du superflu, et on commence avec ce qui est le plus près de nous, au contact de nous, les sous-vêtements.

La méthodologie (ou encore : comment qu’on fait pour plier ses sous-vêtements ?)

Tu vas aller chercher TOUS tes dessous (culottes, strings, porte-jarretelles, boxers, latex etc.) dans le placard, la commode, sous le canapé (je ne veux rien savoir), dans les housses de rangement sous vide, les boîtes de la cave, les valises, le panier à linge sale (ben t’as qu’à être à jour ma poule …) et tu vas TOUT balancer sur ton lit, en vrac.
Déjà, normalement, tu te prends le 1er choc :

  • Ah bon, j’ai tout ça ?
  • Je l’avais oublié celui-là !
  • Oh my god ce que j’ai pu faire dans ce string …
  • Monnnn Dieu qu’elle est moche …

Ensuite tu te prends le 2e choc : mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire avec tout ce bordel de culottes maintenant ? (envie d’ hurler sur tata Nadia à ce moment-là). Je te le promets, tout va bien se passer parce que je vais t’expliquer comment désencombrer puis plier tes sous-vêtements grâce à une super technique. Mais avant tout, tu vas appliquer la méthode indispensable à toute réflexion quand on veut faire du tri.

Le test de la joie (dans le slip)

Un dessin à la peinture où est inscrit JOY en couleurs
Choisis la joie !

De quoi s’agit-il ? Tout simplement de savoir identifier si un objet, en l’occurrence un sous-vêtement, nous apporte de la joie ou pas ! Rendons à la japonaise Marie Kondo ce qui lui appartient, ceci est à la base de la méthode KonMari que j’utilise dans les séances de coaching chez mes clients. Pour plus de renseignements, c’est ici.

Je dis souvent qu’on peut très bien avoir un slip très moche et délavé, mais qui est confortable et qu’on aime tout simplement : glop !
On peut aussi avoir une culotte magnifique en dentelle à 200 € et qui gratte : pas glop ! (tu ne comprends pas glop, pas glop ? Je ne peux rien pour toi, il fallait grandir dans les années 80 pour être dans le coup)

Pour résumer

Il faut saisir chaque pièce dans tes mains, et se poser les questions suivantes :

  • Depuis combien de temps je ne l’ai pas portée ? Pourquoi ? (elle gratte, elle est moche, elle est en double, elle me rappelle mon ex, elle n’est pas à moi -mais à qui alors ?-, elle est trop petite etc.)
  • Est-ce que ça fait plus d’un an que je ne l’ai pas portée ? Clairement si c’est le cas c’est qu’elle n’est pas indispensable à ta survie.
  • Si tu tournes avec 10 culottes habituellement et qu’elles sont sur le dessus du panier, c’est tout simplement que ce sont les seules dont tu as besoin et qui te plaisent, tu ne penses pas ?

Enfin, il est indispensable de se dire la chose suivante : si cet objet ne m’apporte plus de joie, il en apportera à quelqu’un d’autre et entretiendra un cercle vertueux pour la planète.

Si tu es une fille, tu fais donc ce tri dans tes culottes et tes soutifs; si tu es un gars, tu tries tes slips et boxers ou autres (et tu m’envoies la photo de la catégorie ‘autres’ je suis curieuse …).
Ensuite, tu mets de côté ce que tu ne souhaites plus garder pour toutes les raisons évoquées ci-dessus et tu ranges ce que tu gardes.

Comment ranger les sous-vêtements ?

Bien sûr ce serait trop simple si je te disais de tout rebalancer en vrac comme avant dans tes tiroirs. Ben non, tata Nadia elle va te montrer comment c’est beau quand on plie ses sous-vêtements avec la méthode KonMari, à la verticale. Finie la corvée de pliage ! C’est magnifique, ça donne de la joie, ça fait gagner un temps fou le matin, et surtout, suuuuuurtout, ÇA APPORTE UNE FIERTÉ DU TRAVAIL ACCOMPLI.

Des culottes bien pliées, alignées par couleurs du clair au sombre
Des culottes bien ordonnées en dégradé de couleurs, et je me prends pour Picasso.
Des soutiens-gorge pliés par dégradé de couleur
Et voilà mes soutiens-gorge !
J’en ai 7 en tout et ça me suffit. Les autres se sont envolés pour soutenir d’autres gorges que la mienne.

J’ai l’impression que tu te poses deux questions de la plus haute importance. Premièrement, comment fait-on exactement pour plier si joliment et tout caser dans une boîte ? Deuxièmement, c’est quoi Nadia ces culottes de super héros dans le tas ? Je vais répondre à tes questions mon ami·e.

Comment plier les sous-vêtements ?

Je te montre ci-dessous le tuto pour plier les sous-vêtements de femmes : culottes en coton, slips en dentelle et soutiens-gorge. Tu en as pour 1 min, pas plus. Après mise en pratique, tu auras l’impression d’être au rayon lingerie des Galeries Lafayette à chaque fois que tu ouvriras ton tiroir.

Je vais te livrer un de mes secrets : pour me sentir pleine de force avant un rendez-vous important, je ne mets pas de dentelle rouge criard ou de gri-gri dans ma poche. Mon truc c’est la culotte de super héros ! Ça me donne des pouvoirs intergalactiques et me permet de me dépasser. Dès que j’ai un petit coup de stress, je me dis : « N’oublie pas que tu portes la culotte de Superman ». Et ça marche ! Tout ce que j’ai réussi ces dernières années c’est grâce à elles, mes culottes.

Si tu es un homme et que tu te sens peu concerné par les culottes et les soutifs, je ne t’ai pas oublié, voici un tuto rien que pour toi mon chéri où tu vas apprendre à plier les sous-vêtements de mâle. Si tu es un homme et que tu portes des strings en dentelle, tu remontes à la première vidéo.

Et après le pliage ?

Tu ranges ce que tu gardes

Tu vas chercher et trouver des petites boîtes à la maison pour caser tout ça. L’idéal c’est de ne rien acheter et d’utiliser ce que tu as déjà. Pour ma part, je me sers de boîtes blanches IKEA mais j’ai aussi dans d’autres endroits de la maison des boîtes en carton alimentaire que j’ai découpées à la dimension souhaitée. (boîtes de céréales, de riz, boîtes cadeaux en carton rigide etc.) Tu peux très bien les habiller avec du joli papier, ce sera encore plus fun.

N’hésite pas à créer des compartiments de tiroirs modulables pour gagner de la place, il y a plein de tutos sur YouTube pour t’aider à le faire en 2 temps 3 mouvements, comme celui-ci par exemple. Même dans un petit dressing constitué de tablettes, on peut mettre des petits paniers en osier ou des casiers pour aménager ça tout beau.

Tu donnes ou tu jettes ce que tu ne veux plus

Selon l’état de la pièce de lingerie, je te laisse juge de savoir si ça va direction poubelle ou dans un carton à donner.

Toutefois, il faut que je te donne un conseil important du désencombrement : on ne se débarrasse jamais de ses possessions en les refilant à sa sœur ou à sa meilleure amie. Car là, c’est de la triche, et ça s’appelle refourguer sa m….. Se séparer de quelque chose ça doit se faire jusqu’au bout, sans encombrer quelqu’un qui ne saura pas dire non et qui a peut-être déjà beaucoup trop de choses.

Tu te verrais toi, refiler ton ex-mari à ta meilleure amie pour en profiter toujours un petit peu le dimanche au barbecue ? Ce n’est pas du jeu. On y va jusqu’au bout ou on n’y va pas.

Aussi, on le fait une fois pour toutes. Pas de zone tampon où on reviendra piocher de temps en temps lors de petits coups de blues.

Et quand j’ai fini de ranger ?

Quand tu auras désencombré puis plié tous tes sous-vêtements, voilà ce que je te propose de faire :

  • Mets un commentaire dans cet article pour partager tes impressions
  • Va manger du chocolat, des chips ou du cassoulet, chacun ses petits plaisirs, tu l’as bien mérité
  • Fais une photo de ton tiroir et envoie-la moi par mail, je serai ravie de te féliciter en retour

Je pense qu’on a fait le tour du rangement de cette catégorie, si tu as aimé cet article, pense à le partager avec la terre entière sur Facebook, en cliquant sur le lien en haut de page. Tu peux aussi t’abonner à ma newsletter (si ce n’est pas déjà le cas) pour recevoir la suite des festivités.

Porte-toi bien dans tes sous-vêt’, je te fais des gros bisous. Nadia 🙂

Des utilisateurs de culottes en parlent mieux que moi

Un homme d'une cinquantaine d'années avec des lunettes et un pull zippé

Jean-Mi

Aime l’APERO

Moi ce que j’aime dans les boxers, c’est qu’ils me tiennent ce qu’il faut sans comprimer. Bref, ça fait le job ! Ne me parlez surtout pas de slips ou je vois rouge !

Une dame âgée joyeuse avec un chapeau et une salopette

Simone

POSSEDE 7 chats

Rien de tel que les culottes en coton pour me sentir à l’aise. Je privilégie toujours le confort à l’esthétique (il n’y a que mes bêtes pour les voir et ils ne se sont jamais plaints)

Une jeune femme noire au regard intrigant et à la belle chevelure

Marion

EST UNE COQUINE

De la dentelle sinon rien ! Cela me donne la force d’affronter mes journées de boulot interminables. Parfois, en réunion, je pense à mes dessous rouge pétard et ça me met en joie.


9 commentaires

Lemouzy · 24 avril 2020 à 9 h 57 min

Super cette méthode pour desencombrer. Je vais m’y mettre des ce we!
Et je notre bien que je ne dois plus rien donner a ma soeur ou ma meilleure amie de mes tris. Dommage pour elles…
Pour les soutifs de toutes manières elles ne rentrent pas dedans 😂😂😂

    Nadia · 24 avril 2020 à 23 h 30 min

    Hâte de voir le résultat et de connaître le nombre de kilos mis à la poubelle 😉
    Gros bisous

BASTIEN · 24 avril 2020 à 23 h 12 min

Je m’y mets demain !

    Nadia · 24 avril 2020 à 23 h 29 min

    Génial Bastien ! Pense à m’envoyer la photo de tes strings léopard, c’est pour mon port-folio 😉

Rebecca · 24 avril 2020 à 23 h 37 min

Juste trop top… Action réaction et tout est nickel !!!!
J’attends la suite… Vive le rangement !!!

    Nadia · 26 avril 2020 à 9 h 36 min

    Au top ! bravo pour la réactivité et pour les photos avant/ après, quelle efficacité, c’est de l’art !

Flo · 13 mai 2020 à 12 h 43 min

J’ai
fait ce tri et ce rangement de sous-vêtements il y a quelques mois, et franchement, c’est tellement magique que ça tient même sur le long terme ! Exploit pour une bordélique comme moi !!!
Je me prends même à jeter de temps en temps en n’ayant acheté que 2 culottes depuis (la faute au bidou 😉 !!)

Cécile · 9 octobre 2020 à 18 h 23 min

Merci pour les tuyaux. Qu’en est-il pour le pliage d’autres sous-vêtements (string, tanga ou autre…) ? 😘

    Nadia · 14 octobre 2020 à 9 h 47 min

    Bonjour Cécile, merci beaucoup pour ton commentaire. Concernant les strings, tangas, culottes en bonbons ou en latex 😉 il faut les plier comme le modèle de culotte fine en dentelle. C’est à dire : rabattre les côtés vers le centre. Rabattre l’entre jambe, et à la fin il faudra les rouler comme un petit rouleau de serviette chaude au restaurant chinois. Je pense que visuellement tout le monde voit le résultat ! Ensuite, libre à toi de mettre à chauffer tes strings pour te débarbouiller avec, mais ceci n’était pas la question me semble-t-il 🙂 Plein de bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.